11 Août: Temple Shaoling 

Le lendemain, nous avions la possibilité de faire l’ascension du mont Song, une autre des 5 montagnes sacré. Cependant, le monde + la chaleur + les avis négatifs sur le net nous ont poussé à simplement monté une petite colline pour aller voir une drôle de statue.

Malgré le peu de dénivelé, l’humidité et la chaleur nous ont encore fait des misères. Nous sommes arrivés au sommet trempés. Heureusement, une fois redescendu, nous avons assisté à un spectacle dans une salle climatisée. On a pu séché un peu.

On a ensuite flané dans le parc au milieu des écoles de kung fu puis nous avons pris nos bagages pour rentrer à Luoyang. Vu les aventures que nous avions vécues à l’aller, on voulait prendre un peu de marge. Et le destin nous a donner raison.

Nous avions à peine eu le temps de se mettre sur le bord de la route qu’un bus pour Luoyang s’arrête devant nous. Parfait, nous grimpons. Cependant, le bus se vide au fur et à mesure que nous avançons. Et comme vous le savez déjà, un bus peu rempli est un bus peu rentable. Le chauffeur a donc décidé de vendre le reste de sa cargaison (à l’occurrence nous!). Nous avons dons attendu avec le chauffeur qu’un autre bus pour Luoyang passe par là. Nous sommes finalement arrivés à bon port.

Gros dodo dans un hôtel près de la gare, notre train pour Pingyao était à 6h le lendemain.

VIEW ONE COMMENT

10 Août: Luoyang / Temple Shaoling

Nous avons pris le TGV chintoc pour la ville de Luoyang, étape obligatoire pour rejoindre les temples Shaoling en bus.

Nous avions prévu de prendre le bus 81 de la gare TGV à la gare routière. Plusieurs guides nous conseillaient cet itinéraire. Malheureusement, le 81 ne passe pas à la gare TGV. C’est plutôt embêtant. Deuxième point, en Chine il n’y a pas de plan de bus, ça serait trop simple. Pour couronner le tout, il n’y a pas une seule traduction en anglais et personne ne parle la langue de Shakespear. On a donc pris un bus au petit bonheur la chance en suivant son avancé sur notre GPS. Il nous a presque conduit à bon port (1h plus tard pour 10km à vol d’oiseau).

Deuxième étape, le bus pour le temple Shaoling. On arrive à 13h30 à la gare routière. La gentille chinoise du guichet nous vend un ticket pour un bus à 13h40. Cest la panique à bord. On fini par le trouver juste à temps. 13h39, nous sommes installés dans le bus. Nous pouvons enfin souffler… Pendant 1h… En Chine, un bus pas entièrement plein n’est pas assez rentable. Même si le départ est prévu à 13h40, tant que le bus n’est pas plein, il ne part pas.

Au final, nous avons passé notre journée à tenter d’atteindre notre destination. 

Et nous y sommes arrivés. Pile poil pour assister aux entraînements de kung fu du soir. Sur place, on dénombre plus de 50000 élèves. C’est assez impressionnant. 

Nous avons dormi au milieu de plusieurs école et on peut vous dire que les élèves, même les plus jeunes, n’ont pas la vie belle.

VIEW ONE COMMENT

9 Août: Huashan

Planning de la journée: ascension du mont Hua. Une des 5 montagnes sacrées de Chine.

Nous n’avons pas voulu prendre ni le bus, ni le télécabine comme la plupart des chinois. On a pris le chemin « standard » vers le pic nord situé à 1600m d’altitude (1200m de dénivelé, 6km, 6000 à 7000 marches). On en a bavé. Il faisait horriblement chaud et humide. Nous n’avions jamais sué autant, on ne pensait d’ailleur pas que c’était possible. Dire qu’en France des gens payent des fortunes pour un sauna ou un hamam.

Mais finalement le jeu en valait la chandelle. C’etait magnifique. Malheureusement, en août, le lieu est bondé.

Les chinois + la chaleur + la fatigue nous ont fait abandonner l’idée d’aller sur les autres pics et de redescendre à pied. On est finalement redescendu avec les oeufs.

Le soir, repos méditatif dans le très joli temple au pied de la montagne.

VIEW 2 COMMENTS

8 Août: Xi’an

Nous avions prévu d’arriver à Xi’an à 6h et de reprendre un train à 16h après avoir terminé toutes nos visites. Mais avec les trois heures de retard nous sommes arrivés à 9h. Tous nos projets étaient chamboulés.

Nous avons donc décidé de décaler notre départ de Xi’an. Ça nous a pris une heure pour échanger nos billets. On a fait la queu au guichet 35, puis 44, puis 35, puis 44, puis 4, puis 12. Qui a dit qu’il n’y avait pas pire que la SNCF?

Une fois les billets en poché, nous voici près à prendre le bus direction l’armée de terre cuite. Malheureusement la fille d’attente de 10h n’est pas la même que celle de 6h. L’office de tourisme nous estime le temps d’attente à 1h. Nous en estimons au moins 2h (elle faisait presaque 150m). Nous prenons donc le taxi.

Sage décision ? Oui et non. Nous avons roulé à une vitesse folle jusqu’à ce que…. Plus rien! Ça n’avance plus dutout. Le site est saturé. Nous sommes encore sur l’autoroute, le compteur du taxi tourne. Comme nous sommes un peu pressé tout de même. On abandonne notre chauffeur à son triste sort et nous continuons à pied.

30 minutes plus tard, nous rentrons dans le parc du « musée ». Nous avons pu dire bonjour aux centaines de soldat de terre retrouvé et restaurés depuis 1974.

Le spectacle en vaut la chandelle. Ils sont quand même fou ces empereurs chinois pour se construire une armée en terre cuite pour protéger sa tombe!

Le retour à Xi’an et le transfert à Huashan a été un peu moins périlleux. Nous sommes juste trompé de bus. Heureusement, il allait au même endroit nous avons juste payé un peu plus cher. Puis une fois arrivés à la gare de Huashan, nous avous pris une sorte de petit engin électrique à trois roue pour nous emmener à l’hôtel. Il a quand même réussi à tomber en panne de batterie et à nous déposer au mauvais hôtel. Champion! On a appelé le bon hôtel et ils sont venu nous chercher. Un bon lit nous attendait.

VIEW ONE COMMENT

7 Août: Chengdu/Train 

Pour notre dernière journée à Chengdu…. Sniff…nous découvrons notre premier marché aux thés!

Pour acheter du thé, il faut le goûter! Nous nous posons donc dans une boutique autour d’une table à thé. La dégustation commence. Le marchand respecte bien le rituel du thé en arrosant à la fin de la dégustation les tea pets (grenouille pour la richesse, cochons pour l’abondance etc….)!

Il est temps de dire au revoir à Chengdu, nous prenons le train direction Xian. Dans la salle d’attente de la gare, nous faisons la connaissance de Jane (nom anglais d’une chinoise), très curieuse et gourmande. Elle nous invite gentiment chez elle à Chengdu, dommage ça sera pour une prochaine fois.

Nous passons notre première nuit dans un train chinois en 1ère classe. Nous sommes dans une cabine fermée pour 4 personnes. Pendant la nuit, nous sommes parfois réveillés par les freinages et redémarrage saccadés du train.

LEAVE A COMMENT

6 Août: Hualong

Nous continuons notre aventure sur les anciennes terres tibétaines. Pour arriver à Hualong, notre destination du jour, nous passons par des « collines » à plus de 4000 mètres d’altitude!!!! Record personnel !!!! Les paysages sont somptueux,nous admirons des monts enneigés, les yacks, les drapeaux multicolores tibétains aux sommets des montagnes.

Arrivés à Hualong, nous prenons les télécabines pour rentrer dans un site UNESCO où nous pouvons admirer une étendue de petites piscines naturelles d’un dégradé de bleus magnifique. Comme toujours, de jolis temples surplombent ces merveilles naturelles.

La foule était beaucoup moins dense que la veille mais la journée n’en a pas été plus reposante. Pas simple de marcher à 3600m. On s’essouffle beaucoup trop rapidement. Heureusement, nous n’avons pas trop souffert du mal des montagnes ( à part MI, le zombie du jour).

Le soir même, nous étions de retour à Chengdu. Et sans retard !

LEAVE A COMMENT

4 et 5 Août: Jiuzhaigu 

Nous avons passé notre journée du 3 août à attendre notre avion pour Juizhaigu. On a décidément pas de chance avec les avions. Le soir nous avons posé nos bagages à l’hôtel et manger un très bon repas dans un restaurant tibétain. Nous avons pu tester la bière local et manger du Yak!

Le lendemain, l’aventure commence. Si vous êtes déjà allé à Disney pendant vacances scolaires, dites vous que nous avons vécu à peu de chose près la même chose. Remplacez juste les attractions par des lacs magnifiques et Mini et Mickey par des vendeurs de selfi-stick.

Blague à part, le lieu est magnifique. On a fait le choix de le parcourir essentiellement à pied et de limiter les navettes (bus vert de ville bondés). Nous avons parcouru plus de 15km dans la forêt entre cascades et lacs. Et même que  pendant 2km, nous n’avons croisé que 12 chinois. Un exploit en soi!

Avant de rentrer, nous avons visiter un petit village tibétain. Ces drapeaux colorés, ça en jette vraiment!

Le soir, crevés, nous n’avons pas fait long feu connaissant ce qui nous attendait le lendemain.

LEAVE A COMMENT

3 Août: Mont Emei

Nous avons gravi la montagne sacré: le mont Emei.

Les chinois étant très pratiquant mais aussi de piètres marcheurs. Tout est mis en place pour que chaque jour des milliers de personnes puisse gravir la montagne sans trop de peine.

Des dizaines de bus sont mis en place pour transporter la foule et deux téléphériques ont été construits au pied de la montagne.

Nous avons vécu un vrai pèlerinage à la chinoise.

La statue et les temples au sommets étaient vraiment impressionnants. Malheureusement le beau temps n’était pas au rendez-vous. Nous n’avons donc pas pu admirer la vue ni croiser de singe.

Le soir nous étions de retour à Chengdu.

LEAVE A COMMENT

2 Août: Leshan

Nous partons à la rencontre du bouddha de Leshan, protecteur des pécheurs. Ce bouddha est impressionnant de part sa taille, il est taillé dans la falaise au bord de la rivière. Nous visitons ensuite le magnifique parc de Leshan: temples,pagode, statues.

Le soir, spectacle du mont Emei! Ombres chinoises, danses traditionnels (masques, poupées),kungu fu, acrobaties, clowns ….

 

LEAVE A COMMENT

31 Juillet et 1er Août: Chengdu

Nous n’avons pas eu de chance avec notre avion. 3h de retard. Nous avons donc passé notre journée du 31 à voyager. Cependant, nous avons eu une agréable surprise en arrivant: Il fait un peu plus frais à Chengdu (35°).

Le 1er au matin, nous avons visité le plus grand parc de sauvegarde des pandas géants. Il y a en tout 80 pandas et 12 bébés cette année. Trop mimi!!!

L’après-midi, nous avons visité la capitale du Shichuan. Au programme, prommenade dans un parc, dégustation de thé, lavage d’oreilles et découverte d’une rue commerçante à la chinoise.

On s’habitue doucement au mode de vie chinois. Chengdu est une ville dynamique mais très agréable.

Demain nous partons pour la « campagne ».

VIEW ONE COMMENT